Les activités

Les activités du projet 

Les activités du projet CLUSTER SERVAGRI sont réparties en n° 6 Groupes de Taches (GT)

activites_1

GT 1 : Gestion du projet
Coordinateur du GT : GAL Eloro – BP
Partenaires de projet impliqués : PP1, PP2, PP3, PP4, PP5
Partenaires associés impliqués : PA1, PA2, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
1.1. Coordination générale et Unités locales de coordination du projet
1.2. Gestion financière de projet et activités de suivi financier
1.3. Secrétariat général de projet et activités de suivi physique et d’auto-évaluation
1.4. Vérification des dépenses et audit, rapports d’audit et certifications

La méthodologie de coordination est basée sur le CLLD – Community-Led Local Development (Développement local conduit par la communauté locale), impliquant toutes les parties prenantes (PPs et PAs) dans la mise en œuvre, l’intégration transversale du genre et l’application de l’approche LEADER, pour l’intégration entrepreneuriale, sectorielle, territoriale. La coordination collaborative et intégrée parmi tous les partenaires s’appuiera sur ‘intégration des outils de programmation technique/financière; sur la concentration des ressources vers les priorités du projet; et sur une coordination basée sur la consultation des parties prenantes. L’organisation verra une unité de coordination pour chaque partenaire, dirigée par le Bénéficiaire Principal, assurant le flux de communication interne, les comités de suivi (CS) semestriels et les comités techniques (CT) trimestriels.
Ce GT prévoit la rédaction d’un Plan de Coordination, un document de base faisant état de toutes les directives spécifiques à suivre pour les meilleures procédures administratives, financières et de communication requises au niveau du programme ENI CBC / IEV CT. Il est également définie la mise en œuvre d’un plan SEA&R (suivi, évaluation, apprentissage et responsabilisation) favorisant un processus de suivi et évaluation transparent, une responsabilisation et une appropriation effectives des parties prenantes, une identification desoutils, de rapports périodiques et des responsabilités, conformément aux formats et aux conditions préalables de l’UE.
Le suivi et l’évaluation sont basés sur des indicateurs quantitatifs et qualitatifs rapportés dans le cadre logique; les valeurs cibles mesureront l’atteinte des résultats visés; des événements marquants seront planifiés pour partager les leçons apprises, donner à toutes les parties prenantes un processus d’apprentissage et tirer parti des solutions. On met en place une Stratégie de Gestion de la Qualité et des Risques du projet, conçue et partagée avec tous les partenaires, comme programme de gestion des risques dont l’objectif est de les maîtriser progressivement, ainsi que la prise en compte des risques dans le modèle d’activités du projet ira améliorer sa durabilité.

activites_2

GT 2 : Activités de communication
Coordinateur du GT : IO-Sousse – PP2
Partenaires de projet impliqués : BP, PP1, PP3, PP4, PP5
Partenaires associés impliqués : PA1, PA2, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
2.1. Communication générale et Rapports de communication de projet
2.2. Réunion de lancement du projet (KoM) et Réunion de clôture du projet (FM) avec Procès-verbaux d’ambes les réunions de lancement et de clôture
2.3. Outils de promotion et de diffusion
2.4. Médias sociaux et e-communication

Un responsable de la communication générale sera dédié à la coordination globale des activités y liées. Un flux de communication interne/externe continu sera assuré et une activité continue d’animation du partenariat concernant les modalités de communication du projet, sera mise en place. Un plan de communication sera partagé entre les partenaires pour donner une identité visuelle au projet et assurer la cohérence entre stratégie de communication, besoins, objectifs, actions, résultats et réalisations, contribuant ainsi aux flux de communication internes et externes, aux outils de communication, promotion et diffusion ciblés, aux canaux et médias, aux publics et aux bénéficiaires à atteindre, au volume et au calendrier de la communication. Des activités spécifiques iront concerner le développement de stratégies de communication et promotion de clusters, favorisant une plus grande prise de conscience des objectifs, principes et résultats du clustering et la valorisation de ses produits.
Un plan de Capitalisation avec l’exit strategy rassemblera des résultats de projet identifiant et partageant des connaissances, sensibilisant pour générer de nouvelles connaissances et soutenant les politiques et les plans futurs.

activites_3

GT 3 : Recherches et renforcement des actions de système
Coordinateur du GT : INAT – PP1
Partenaires de projet impliqués : BP, PP2, PP3, PP4, PP5
Partenaires associés impliqués : PA1, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
3.1. Renforcement analyses/étude sur culture/production/récolte/transformation/stockage huiles, à partir des résultats SERVAGRI
3.2. Etude sur la certification des produits avec la «marque parapluie» SERVAGRI et l’application et contrôle du label de qualité SERVAGRI
3.3. Analyse et étude de l’échange commercial d’huiles en vrac et en bouteille entre Italie et Tunisie et vers leurs respectifs marchés étrangers de référence
3.4. Etude pour la mise en œuvre de prototypes de certification EMAS et de filière UNI EN ISO 22005

Il est nécessaire de lancer une phase cognitive pour comprendre les besoins des consommateurs des marchés extérieurs pour l’exportation des produits oléicoles, intervenant tout au long de la chaîne de production, à partir des oliveraies en y localisant les variétés, jusqu’aux moulins pour prendre vision de toutes les activités de transformation, afin de vérifier la qualité des olives traitées et les propriétés chimiques et organoleptiques des huiles produites. A cette fin, il est nécessaire d’identifier des cultures (oliveraies de production, collecte, conditionnement, transport) et de fraisage des olives (moulins) d’une certaine taille, où on va développer:
• Renforcement des analyses et de l’étude sur les modalités de culture, de production, de récolte et transformation des olives et de stockage des huiles en Italie et en Tunisie, à partir des résultats de la recherche SERVAGRI déjà largement consolidés; avec une investigation cognitive pour l’identification des protocoles de traitement des olives, stockage et mise en bouteille des huiles, y compris l’application de techniques innovantes pour améliorer les caractéristiques organoleptiques et les méthodes de conservation; ainsi comme pour l’identification des procédures pour un protocole de culture des oliviers et pour la production d’huile conventionnelle salubre et traçable, à commercialiser en vrac et en bouteille; ainsi que bénéficiant d’une marque biologique et/ou d’une appellation protégée (AOP et IGP en Italie, AOC en Tunisie), à commercialiser en bouteille, renforçant les résultats de la recherche SERVAGRI
• Étude sur la certification des produits pour les productions obtenues avec la «marque parapluie» SERVAGRI et pour l’application et le contrôle du label de qualité SERVAGRI dans les huiles conventionnelles salubres et traçables, dans celles biologiques et/ou en appellation protégée (AOP, IGP, AOC); avec une investigation cognitive sur la qualité, la sécurité et la salubrité des procédés d’huilage, des techniques de collecte, du transport, de la mouture des olives et du traitement / conditionnement / conservation des huiles en vrac et en bouteille, jusqu’à la vente finale au consommateur et visée aussi à l’identification des procédures de traçabilité soumises à un protocole à travers d’un système consolidé en Europe, immédiatement reproductible sur une plateforme web et identifiable par code QR
• Analyse et représentation de la filière oléicole par rapport au flux commercial de la Tunisie vers l’Italie et vice versa, et d’ambes les Pays vers leurs respectifs marché étrangers de référence, en y spécifiant les étapes de la production, au traitement, jusqu’à la vente finale et en y décrivant toutes les criticités en termes de: sécurité alimentaire, qualité organoleptique des huiles; modalité et technique de transformation et conservation des olives avant la mouture et des huiles dans la phase de conservation; efficience de la structure logistique; aspects douaniers; commercialisation; avec une étude de marché sur l’échange commercial d’huiles conventionnelles et typifiées en vrac et en bouteille entre Italie et Tunisie, identifiés par quantité, qualité, typologie, etc. et évaluation de l’utilisation de la plateforme commerciale transfrontalière créée par rapport à l’export vers les Pays tiers, soit européens, soit méditerranéens (Maghreb: Algérie, Maroc; Mashreq: Egypte, Jordanie, Liban), soit externes à la zone euro-méditerranéenne, du panier d’offre conjointe des huiles certifiées; avec la description et l’enregistrement des principales différences existant entre les différents modèles et les opportunes actions correctives pour permettre une majeure augmentation de l’import-export en termes quali/quantitatifs
• Étude pour la mise en œuvre de prototypes de certification EN ISO 22005 dans la zone transfrontalière

activites_4

GT 4: Actions de restructuration, innovation, renforcement dans le secteur oléicole de la zone transfrontalière
Coordinateur du GT : APO – PP4
Partenaires de projet impliqués : BP, PP1, PP2, PP3, PP5
Partenaires associés impliqués : PA1, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
4.1. Action pilote pour l’application et le contrôle de la «marque parapluie» de qualité SERVAGRI
4.2. Action pilote réalisation de prototypes de certification (IGP, AOP, AOC, BIO, EMAS, EN ISO 22005) dans la zone transfrontalière (ZT)
4.3. Interventions démonstratives, de formation innovante sur le terrain et d’échange de savoir-faire
4.4. Interventions d’application des procédures innovantes

Dans ce Groupe de Tâche (GT) on va mettre en œuvre des actions de restructuration, innovation, renforcement dans le secteur oléicole de la zone transfrontalière pour la qualité, la traçabilité et la sécurité des huiles, tant biologiques que conventionnelles:
• Action pilote pour l’application et le contrôle de la «marque parapluie» de qualité SERVAGRI soit dans les huiles conventionnelles salubres et traçables; soit sur les huiles biologiques et/ou bénéficiant d’une appellation protégée (AOP et IGP en Italie, AOC en Tunisie): comparaison et change de savoir-faire, à travers des actions de formation “on-the-job” ou “learning-by-doing” transversalement dirigées aux entrepreneurs, opérateurs, techniciens, professionnels, fonctionnaires publics de la chaîne oléicole dans la zone transfrontalière; avec un inter-change de compétences sur l’application des protocoles de traitement des olives et de mise en bouteille des huiles, prévoyant l’utilisation de techniques innovantes
• Interventions démonstratives, de formation sur le terrain et d’échange de savoir-faire transversalement dirigées aux entrepreneurs, opérateurs, techniciens, professionnels, fonctionnaires publics de la chaîne oléicole sur la qualité, sécurité et salubrité des processus d’huilage, des techniques de récolte, transport, mouture des olives, ainsi que du traitement / conditionnement / conservation des huiles en vrac et embouteillées, jusqu’à la vente au consommateur final, avec l’application des procédures innovantes de traitement des oliviers, de production-collecte transformation des olives en Italie et en Tunisie pour la production d’huile conventionnelle salubre et traçable, et biologique, à commercialiser soit en vrac, soit embouteillée; et d’huile typifiée (AOP, AOC, IGP, Bio, etc.) à commercialiser en bouteille; l’expérimentation de la certification de produit pour les productions obtenues avec la «marque parapluie» de qualité SERVAGRI et des procédures innovantes de traçabilité soumises au protocole SERVAGRI à travers d’un système d’enregistrement consolidé en Europe, immédiatement reproductible sur une plateforme web et identifiable par le biais d’un code QR
• Action pilote pour la réalisation de prototypes de certification de chaîne UNI EN ISO 22005 dans la zone transfrontalière: comparaison et change de savoir-faire, à travers des actions de formation “on-the-job” ou “learning-by-doing” transversalement dirigées aux entrepreneurs, opérateurs, techniciens, professionnels, fonctionnaires publics de la chaîne oléicole, sur les modalités opérationnelles entre:
› oléiculteurs italiens, se conformant aux Règlements de l’UE, ainsi qu’à l’identification documentée relative aux flux matériaux, aux opérateurs de chaîne, et aussi aux certifications de filière (Norme UNI EN ISO 22005); et
› oléiculteurs extra européens de la zone tunisienne identifiée.

activites_6

GT 5: Réalisation d’accords de coopération et de réseautage des MPME d’excellence de la zone transfrontalière
Coordinateur du GT : AAGR – PP3
Partenaires de projet impliqués: BP, PP1, PP2, PP4, PP5
Partenaires associés impliqués: PA1, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
5.1. Échange de compétences transfrontalières
5.2. Actions de souscription des protocoles de clustering transfrontalier «huile conventionnelle»
5.3. Actions de souscription des protocoles de clustering transfrontalier «huile typifiée»
5.4. Actions de souscription des protocoles de certification EMAS et de chaîne UNI EN ISO 22005
5.5. Campagne de sensibilisation et dissémination pour la souscription des protocoles SERVAGRI

Le GT5 vise à la réalisation d’accords de coopération et de réseautage des MPMEs d’excellence de la zone transfrontalière ciblés au clustering transfrontalier et à la commercialisation des huiles de qualité, sécurisées et traçables, soit en vrac qu’en bouteille:
• Échange de compétences transfrontalières et séminaires informatifs/formatifs, publications scientifiques sur les techniques et procédures innovantes pour la meilleure maintenance de la chaîne, soit pour les huiles typifiées (AOP, AOC, IGP, Bio, etc.), soit pour les huiles conventionnelles salubres et traçables, sur plateforme TIC
• Actions de souscription des protocoles de clustering transfrontalier introduisant des procédures innovantes et prévoyant l’application de techniques innovantes de traitement des oliviers et des olives, de production-collecte-transformation, conditionnement/mise en bouteille des huiles pour la production d’huile conventionnelle salubre et traçable avec la «marque parapluie» SERVAGRI et utilisant des procédures innovantes de traçabilité soumises au protocole à travers d’un système d’enregistrement consolidé en Europe, immédiatement reproductible sur une plateforme web et identifiable par le biais d’un code QR, à commercialiser soit en vrac, soit embouteillée
• Actions de souscription des protocoles de clustering transfrontalier introduisant des procédures innovantes et prévoyant l’application de techniques innovantes de traitement des oliviers et des olives, de production-collecte-transformation, conditionnement/mise en bouteille des huiles pour la production d’huile typifiée (AOP, AOC, IGP, Bio, etc.) avec la «marque parapluie» SERVAGRI et utilisant des procédures innovantes de traçabilité soumises au protocole à travers d’un système d’enregistrement consolidé en Europe, immédiatement reproductible sur une plateforme web et identifiable par le biais d’un code QR, à commercialiser en bouteille
• Actions de souscription des protocoles de certification de chaîne UNI EN ISO 22005 dans le cluster oléicole de la zone transfrontalière
L’ensemble de ces actions devrait conduire aussi à la définition d’un protocole de production, mais surtout d’un protocole de traitement/conditionnement/transformation des olives/conservation des huiles visant la définition d’un produit de qualité, tracé et labellisé, avec possibilité de fournir, à travers le portail SERVAGRI, un traçage informatif pour le consommateur qui pourrait, même à travers des applications informatiques, remonter à la variété prédominante à l’oliveraie de provenance (en tapant le code QR) et savoir minutieusement où les olives ont été cueillies, dans quel moulin ont été moulues, où et quand l’huile à été mise en bouteille. Et pour ce qui concerne les analyses d’une telle huile, le consommateur devra être mis au courant sur les propriétés nutritionnelles de ce qu’il s’apprête à consommer. Avec la possibilité de pouvoir utiliser des claims nutritionnels prévus par le Règ. UE 432/2012 CE.

activites_5

GT 6: Coopération interinstitutionnelle
Coordinateur du GT : UTAP – PP5
Partenaires de projet impliqués: BP, PP1, PP2, PP3, PP4
Partenaires associés impliqués: PA1, PA2, PA3, PA4, PA5, PA6
Activités :
6.1. Comité des Politiques et des Réformes Communes
6.2. Comité de Capitalisation, Coopération Stable et Transfert de l’Innovation
6.3. Activités de Plaidoyer, Evénements de capitalisation et Conférence Euro-Méditerranéenne en place d’un circuit court de valorisation de la viande NT

Ce Groupe de Tâche (GT) vise à la définition et l’harmonisation des standards normatifs et réglementaires conjoints de la plate-forme logistique commerciale (standards normatifs / réglementations conjointes pour: le transport, le dédouanement, l’entreposage le stockage, la distribution et la vente des huiles de qualité, sûres et traçables, à la fois en vrac et en bouteille) et la capitalisation du cluster oléicole transfrontalier.
• COMITÉ DES POLITIQUES ET DES RÉFORMES COMMUNES:
› suggère des politiques communes et des réformes structurelles dans la zone transfrontalière en ce qui concerne les nouveaux services et produits, ainsi que le clustering régional et transfrontalier par des mesures appropriées, encouragées par les autorités locales et régionales à l’égard des organisations qui forment les animateurs et les responsables des consortiums de jeunes / femmes, des organisations et des entreprises
› établit des alliances et des partenariats stratégiques qui influencent la prise de décision et placent les clusters agroalimentaires sûrs et de qualité au centre de l’agenda de développement commun, en s’engageant formellement (par exemple par des cartes, des accords, protocoles d’entente) dans des schémas de clustering pour encourager le réseautage des oléiculteurs, des opérateurs de la chaîne oléicole, des jeunes et des femmes, de la production jusqu’à la commercialisation
› promue des réformes politiques et met en œuvre des instruments structurels et des partenariats public-privé vers un établissement stable du cluster transfrontalier et la diffusion du modèle, ainsi que le panier conjoint de produits et services;
› établit et lance un plan d’action pour la coopération interinstitutionnelle sur le développement et l’harmonisation des normes et de réglementation conjointe de la plate-forme logistique commerciale (standards de transport, de dédouanement, d’entreposage, de stockage, de distribution et vente)
• COMITÉ DE CAPITALISATION, COOPÉRATION STABLE ET TRANSFERT DE L’INNOVATION:
› capitalise sur les activités des clusters existants et sur les projets et les meilleures pratiques de l’UE d’intérêt macro-régional (UE et MED)
› crée des synergies entre les projets européens existants et ce projet
› réalise des échanges entre organismes publics et privés (aux niveaux national, régional et local) impliqués dans des actions et des réseaux de clustering relatifs à de services et produits innovants, de schémas entrepreneuriaux, de clusters stratégiques, de traçabilité et de sécurité alimentaire, de marques de qualité et d’innovation sociale

› crée un dialogue structuré à travers des groupes de travail conjoints et coordonnés entre les acteurs publics nationaux, régionaux et locaux et les organismes privés / acteurs socio-économiques dans la zone transfrontalière intéressée
› fournit un soutien à la collecte de fonds (fund raising) et le financement direct des projets de démarrage (start-ups) innovants et apporte un soutien en les guidant vers les institutions financières, le cas échéant;
› produit un prototype de chaîne certifiée (certification de filière ISO 22005) des produits oléicoles changés, y compris la mise en place d’une plate-forme logistique commerciale pour le transport, le dédouanement, l’entreposage, le stockage, la distribution et la vente de produits oléicoles
› met à jour et harmonise d’une façon stable et continue les normes réglementaires et de régulation conjointe de la plate-forme logistique commerciale (standards de transport, de dédouanement, d’entreposage, de stockage, de distribution et vente)
› encourage le renforcement et la durabilité des accords de coopération signés dans le secteur oléicole de la zone transfrontalière visant à la commercialisation des huiles de qualité, sécurisés et traçables, soit en vrac qu’en bouteille.